Un mot sur l’association :

Pour ne plus regarder ailleurs lorsque la maison Terre brûle notre association Oeko-Logia (fondée en 2011) est un collectif décidé à agir. Le groupe que nous formons rassemble une vingtaine de personnes aux compétences et engagements variés et complémentaires.

Nos actions portent la marque de notre singularité fondatrice :

  • protéger la Terre et sa biodiversité,
  • favoriser l’entraide et la sobriété,
  • déployer une spiritualité écologique enracinée dans l’Écologie Intégrale du pape François (Encyclique Laudato si).

Nos activités s’organisent selon trois axes :

  • des week-ends de rencontre et de réflexion,
  • des sessions de formation (Saint François, à Sainte Hildegarde, à l’Écologie Intégrale..),
  • des interventions auprès de communautés et tout public désireux d’approfondir les démarches d’Écologie Intégrale et/ou d’Église Verte.

Pour soutenir dans la durée nos diverses implications nous cultivons quatre démarches essentielles :

  • l’émerveillement au contact de la nature,
  • la formation intellectuelle sur les questions écologiques de notre temps,
  • l’engagement non-violent dans la société avec un plaidoyer interne à l’église,
  • l’enracinement spirituel auprès d’une communauté monastique investie dans la culture biologique des plantes aromatiques (Monastère de la Clarté Notre Dame de Taulignan, Drôme).

Notre conviction profonde repose dans la foi pour affirmer que : « Créés par un même Père, nous et tous les autres êtres de l’univers, sommes unis par des liens invisibles, et formons une sorte de famille universelle, une communion sublime qui nous pousse à un respect sacré, tendre et humble » (Laudato si n°89). Cette communion nous engage sans cesse à avancer malgré les obstacles et les difficultés. C’est pourquoi ensemble « Marchons en chantant ! Que nos luttes et notre préoccupation pour cette planète ne nous enlèvent pas la joie de l’espérance » (Laudato si n°244).


Les Visages d'Oeko-Logia :


  • J.J.B.

    Voir le profil utilisateur


  • S.D.

    Voir le profil utilisateur


  • PdM

    Originaire du Morvan, j'ai passé ma jeunesse en milieu rural. Après une formation d’ingénieur agricole, je travaille dans le développement, secteur élevage puis territoires, au sein des Chambres d’Agriculture dans plusieurs régions du Sud. Recherchant une production agricole plus respectueuse des milieux et de la santé, j'évolue vers l'agriculture biologique en recherche-développement (GRAB) puis dans le développement en Drôme. Dans le domaine de l'environnement, je prends, en 2000, la Direction du Parc naturel régional du Perche, et en 2005 la conduite d'un site naturel protégé du Rhône. Marié, avec 4 enfants, nous sommes avant tout naturalistes. Je suis maintenant impliqué dans la dynamique de la Biovallée ainsi qu'à la Délégation du Secours Catholique Drôme Ardèche. La question agricole et l'urgence de la transition sont des thématiques qui m'interpellent en lien avec le devenir de l'Eglise. Voir le profil utilisateur


  • M.L.B.

    Voir le profil utilisateur


  • Fabien Revol

    Depuis mes études d'écologie scientifique je me suis posé la question du lien entre écologie et foi chrétienne, notamment dans une perspective éthique. C'est pourquoi je me suis lancé dans les études de théologie de l'écologie jusqu'à soutenir deux thèses de doctorat sur le sujet en 2013, l'une en théologie l'autre en philosophie. Aujourd'hui j'essaie de propager par mon travail universitaire, partout en France et ailleurs la bonne nouvelle de l’écologie intégrale proposée par l'encyclique Laudato si' du Pape François.Voir le profil utilisateur


  • M.R.B.

    Voir le profil utilisateur



  • B.D.M.

    Voir le profil utilisateur


  • C.B.

    Voir le profil utilisateur


  • C.H.

    Voir le profil utilisateur


  • D.R.

    Voir le profil utilisateur


  • I.C.

    Voir le profil utilisateur


  • L.D.

    Voir le profil utilisateur


  • P.L.B.

    Voir le profil utilisateur


  • Patrick C.

    J'ai vingt ans quand un Pape aux accents Polonais s'adresse à une foule de jeunes à Paris en disant: "Le Progrès est bon pour l'homme". Quelques années plus tard, Tchernobyl viendra hélas conforter ce doute pour moi comme une évidence en voyant déjà les profondes destructions écologiques et humaines sous l'aveuglante marche forcée du Progrès. Je me situe entre Jean Ferrat qui chante "que la montagne est belle" et Renaud qui chante "Qu'est-ce qu'il est blême mon HLM".
    Ma génération a "bénéficié" de la bulle du pétrole qui a fait exploser la connaissance... du bien et du mal selon la Genèse. Teilhard de Chardin par sa vision prophétique de l'évolution me permettra de faire l'anamnèse de ma Foi dans la réalité de notre époque et toujours visionnaire en 2020.
    Technicien dans un institut de recherche en Astronomie, je suis à la confluence privilégiée de la quintessence du génie humain en Physique, de son aveuglement pour des impasses technologiques et de sa fragilité en humanité. Contrairement à la tendance actuelle qui considère l'homme comme un mauvais virus de passage sur la planète, je perçois que la Nature a un profond désir à travers l'homme de prolonger la Création par la connaissance (bibliquement la Sagesse et la Loi), selon l'Esprit (St Paul: la Loi nous condamne mais vous êtes nés de l'Esprit) et dans l'Amour (au matin de Pâques: Qui cherchez-vous?).
    Avec mon épouse nous vivons en Val de Drome avec le privilège de côtoyer des habitants très soucieux des questions écologiques.Voir le profil utilisateur


  • R.B.

    Voir le profil utilisateur


  • S.A.M.

    Voir le profil utilisateur


  • D.R

    Voir le profil utilisateur


  • Sylve

    Aimant la nature et préoccupée de sa sauvegarde depuis l’enfance, enthousiasmée par les écrits de Jean Bastaire et de Pierre Rabhi, interpellée par la nécessité logique et pressante pour les Chrétiens d’être les premiers défenseurs de la Création, j’ai accepté l’invitation de Fabien Revol à participer aux premiers instants d’un groupe de réflexion sur l’écologie chrétienne formé de laïcs et de moniales au Monastère des Dominicaines « la Clarté Notre Dame » à Taulignan, souhaité et initié par Monseigneur Lagleize, alors évêque de la Drôme .

    En 2012 l’association Oeko-logia a formalisé définitivement ce groupe, sous l’égide de Saint Jean Baptiste, le Précurseur, qui « criait dans le désert » (comme ont littéralement eu la sensation de le faire les premiers chrétiens écologistes !), qui ouvrait la voie…

    En 2015, j’ai initié et depuis j’anime dans ma paroisse Lyonnaise un groupe d’écologie chrétienne : «  Saint Pothin écologie » devenu groupe paroissial d’écologie Saint Pothin-Immaculée Conception, à Lyon 6ème et 3ème arrondissements, qui a emboité dés sa parution le pas de l’encyclique Laudato Si du pape François, étudiée en groupe de lecture partagée.

    Nous sommes entrés dés octobre 2017 dans la progression Eglise Verte, nous avons reçu le label « lis des champs » en octobre 2019. Les échanges avec d’autres paroisses qui entrent aussi dans cette dynamique et entre mouvements d’écologie chrétienne se multiplient actuellement.

    A travers ma peinture je tente d’exprimer l’intensité de présence et de vie, l’état de grâce et de louange permanente de la Création… laquelle vit selon moi une Contemplation essentielle et radicale, qui nous entoure et nous précède…
    Voir le profil utilisateur


  • V.B.

    Voir le profil utilisateur


  • V.D.F.

    Voir le profil utilisateur


  • Vincent P

    Jeune adulte, mécanicien agricole, Taizé m’a donné les clefs qui guident ma vie. Je suis marié, père de sept enfants et 13 petits enfants. Passionné par la prière monastique, la recherche d’une vie simple, le respect de la création tout entière, la recherche et l’expérimentation de voies nouvelles pour nos sociétés, les nouvelles solidarités.Voir le profil utilisateur


  • Y.P.

    Voir le profil utilisateur